Tel

07.55.64.87.03

E-mail

psypnose.fr@gmail.com

Horaires d'ouverture

Mardi & Vendredi : 9h - 20h

Quand la peur du jugement nous paralyse, le regard des autres sur soi devient pesant voir invalidant. Nous y accordons beaucoup trop d’importance et au final on risque de passer à côté de notre propre vie par peur du regard qui induit implicitement le jugement des autres sur nos décisions, nos choix et au final notre vie. Alors comment faire pour sortir de ce cercle vicieux et se détacher du regard des autres ?

Le regard des autres : un jugement pesant

Ce que nous redoutons le plus à travers le regard d’autrui est son jugement, sa non appréciation, ses critiques. Pourtant il y a des personnes qui semblent totalement détacher de cette pression du jugement social et vivent leur meilleure vie parce qu’ils font ce qu’ils ont envie sans se préoccuper des conventions sociales, des « qu’en dira t-on ? ».

D’où vient cette différence ?

Selon moi, cet écart de perception vient du trio : confiance en soi, estime de soi et amour de soi.

En effet si une personne a confiance en elle, une bonne image d’elle-même et a conscience de sa propre valeur, le regard des autres a peu d’importance. Les jugements extérieurs ne viendra pas ébranler ce socle de confiance en elle puisqu’il est assez solide. En revanche, une personne qui a peu confiance en elle, va se remettre en question beaucoup plus souvent et les critiques externes vont avoir plus de poids que sa valeur interne.

Finalement c’est une question de poids. Quelle importance accordez-vous aux paroles des autres ? Pensez-vous que les autres ont davantage raison que vous ? Que les autres sont plus beaux et plus intelligent que vous ? Si la réponse est oui c’est que vous avez une faible estime de vous-même.

La bonne nouvelle c’est qu’on peut la travailler ! Ce qui m’amène au premier point pour sortir de ce cercle vicieux du regard des autres : en augmentant votre estime de soi vous accorderez moins de poids à ce que pensent les autres.

Comment augmenter son estime de soi ?

Dans un premier temps je vous invite à définir vos valeurs dans différents domaines : vie personnelle, sociale, professionnel, familiale etc.

Demandez-vous ensuite si vos valeurs sont bien respectées ? Par exemple si votre valeur principale est de passer du temps en famille et que vous êtes un bourreau de travail, cette valeur là n’est pas respecter. Ce qui entraîne un sentiment de frustration et un désalignement. Il est important de rééquilibrer les choses !

Ensuite faites taire cette voix machiavélique intérieure qui vous répète sans cesse que vous n’êtes pas assez bien. Soyez votre meilleur ami avec pour maitre mot : la bienveillance. Vous verrez comme les choses changent quand on se parle avec respect !

La deuxième chose qui fait que vous accordez trop d’importance aux regards des autres est le piège de la comparaison.

Cessez de vous comparer !

Quand on ne se sent pas à la hauteur ou que l’on ose pas se lancer dans tel projet c’est bien parce qu’on pense que les autres sont meilleurs que nous à ce jeu là. Mais quel jeu ? Le jeu de la vie. Celui qui réussi le mieux, qui s’est marié et a acheter une maison avant 30 ans vaut-il mieux que celui qui a créer une entreprise et divorcé après 50 ans ?

Tout est une question de point de vue.

Seulement il existe 2 types de comparaisons :

  • les comparaisons ascendantes : se comparer à quelqu’un que l’on estime supérieur à soi
  • les comparaisons descendantes : se comparer à quelqu’un que l’on estime inférieur à soi

Suivant le point de référence sélectionné on peut se sentir super fière de soi ou complètement nul. Cela montre bien que la comparaison n’est pas une mauvaise chose en soit. Elle peut nous aider à nous dépasser si on prend le bon point de référence. Cependant elle peut aussi être destructrice si on choisi le mauvais point de référence. Si vous vous lancer dans l’entrepreneuriat, le fait de vous comparer à Steve Jobs ou Jeff Bezos vous démoralisera certainement. En revanche si vous avez en tête que la majorité des entreprises ferment au bout de 3 ans et que vous êtes toujours là 3 après, c’est plutôt valorisant n’est-ce pas ?

Prenez conscience de vos points de référence quand vous vous comparer afin de rééquilibrer les choses. On ne se compare pas à un champion olympique quand on commence un nouveau sport ! Cela paraît évident mais en pratique c’est autre chose. Nous avons tendance à perdre notre objectivité quand il s’agit de nous-même. N’hésitez pas à faire appel à de l’aide extérieure pour avoir le regard le plus neutre possible.

Enfin demandez-vous si ce que vous enviez chez les autres est réellement ce que vous souhaitez. Si le fait que votre meilleure amie de primaire devient une grande cheffe d’entreprise et qu’elle a déménagé à Bali vous fait envie, est-ce vraiment ce que vous voulez ? Si déjà au lycée votre rêve était de fondé une famille unie et qu’aujourd’hui vous l’avez, qu’est-ce qui compte le plus à vos yeux ? Remettre les choses dans leur contexte peut nous aider à redescendre sur terre.

N’oubliez jamais que ce l’on voit de l’extérieur n’est jamais la réalité. Si en façade les paysages de Bali vous font rêver, qui vous dit que votre meilleure amie n’est pas en plein burn out avec son entreprise ? C’est exactement la même chose sur les réseaux sociaux.

D’ailleurs l’ère du digital n’aide pas à se détacher du regard des autres puisque nombreux sont ceux qui désormais exposent leur vie sur le web à coup de « moi j’ai réussi t’as vu ! ». Prenez du recul, vraiment.

10 minutes de partage de vie incroyable dans 24h peut cacher 23h de dépression mais ça on l’oublie souvent …

Concrètement comment se détacher du regard des autres ?

Redéfinir ses priorités me semble être indispensable. Qui est plus important dans votre vie ? Je vous donne la réponse : c’est vous-même !

> Allez-vous laisser les autres vous empêcher de vivre votre vie ?

>Préférez-vous mourir avec les regrets de ne pas avoir réaliser vos rêves par peur du jugement des autres ?

>Vous êtes sur cette terre pour servir les autres ou vivre votre propre vie ?

Je vous laisse sur ces quelques questions impactantes pour rééquilibrer la balance de votre vie et vous autoriser enfin à vous choisir vous !

Si vous avez envie d’aller plus loin, je vous conseille le livre : S’accepter pour être heureux de Yves-Alexandre Thalmann.

Comment se détacher du regard des autres _

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *