Tel

07.55.64.87.03

E-mail

psypnose.fr@gmail.com

Horaires d'ouverture

Mardi & Vendredi : 9h - 20h

Si vous avez déjà tenté de réguler votre poids en respectant votre corps c’est à dire en mangeant quand vous avez faim et en vous arrêtant lorsque vous êtes rassasié, il se peut que votre corps face de la résistance face à votre désir de perdre du poids pour une seule raison : la peur. Il existe 11 peurs plus ou moins conscientes qui vous empêchent de maigrir. Je vous propose de les décortiquer pour lever les obstacles à votre perte de poids !

Les 11 peurs qui vous empêchent de maigrir

1. La peur du changement

La peur du changement touche les personnes qui ont du mal à gérer l’imprévu et/ou qui pensent que la perte de poids conduira à un changement dans leur vie (une vie moins bien).

Il y a deux types de peurs :

  • une peur globale qui s’inscrit dans les troubles anxieux généralisées : un rien fait peur et on se fait une montagne d’un tout petit soucis.
  • une peur liée à une dimension obsessionnelle avec un mode de pensée magique qui est normale mais offre une perception erronée d’une situation. Par exemple si vous pensez qu’aujourd’hui tout va bien dans votre vie et que si vous perdez du poids, l’équilibre sera rompu et quelque chose va mal tourner, c’est une pensée magique qui vous empêche de maigrir !

2. La peur liée à une séduction passive

Les personnes ayant été victime d’agressions sexuelles par le passé, pensent (consciemment ou non) que le poids est une manière d’être moins attirante et donc de se protéger d’une nouvelle agression. C’est une carapace de protection contre les intrusions du monde extérieur. D’ailleurs cette pensée peut tout à fait être de l’ordre d’une pensée magique car en réalité le surpoids n’empêche pas une agression sexuelle …

3. La peur liée à une séduction active

Si vous pensez que votre poids vous empêche de séduire parce que les gens en surpoids ne sont pas attirant, cela cache peut-être une peur de chercher à plaire notamment si vous êtes en couple. L’infidélité vous questionne car vous pensez qu’en étant plus mince, vous serez plus séduisant et le risque est de tromper votre partenaire ! Outre la question de l’infidélité, attirer les regards veut dire implicitement attirer potentiellement plus de critiques et de jugement d’autrui.

4. La peur de perdre une barrière de protection

Le poids peut faire office de carapace de protection en vous aidant à gérer vos émotions, pensant que les choses vous atteindront moins. Il se peut également que vous ayez la croyance suivante : « les gens minces sont plus agressifs ». Il est important d’identifier les fausses croyances ou croyances limitantes dans la perte de poids pour se libérer de ses blocages émotionnels.

5. La peur de perdre son identité

Certaines personnes pensent que les gens en surpoids sont toujours plus sympas et qu’en perdant du poids vous serez sans doute moins amusant. Outre ces aspects de la personnalité, le poids peut être vu comme une véritable identité familiale notamment si tous les membres de la famille sont en surpoids.

Sachez que vous n’êtes pas votre poids, par conséquent qu’importe le chiffre affiché sur la balance, vous êtes et resterez toujours … vous-même !

6. La peur de trahir ses valeurs

La peur de trahir ses valeurs fait écho à la peur de perdre ce qui fait de nous ce que nous sommes, par exemple notre caractère. Mais cela peut être également avoir peur que nos amis en surpoids nous en veulent si nous perdons du poids. De même si vous êtes engagé dans la lutte contre la discrimination contre les personnes obèses et que vous perdez du poids, vous pouvez vous retrouver face à un conflit intérieur de loyauté.

7. La peur de perdre sa place

La question de la place revient souvent dans le désir de mincir. Elle éveille la peur que nos relations avec les autres changent et donc la peur de perdre nos amis ou qu’on nous considère moins puisqu’on prend moins de place. En voilà une autre de belle croyance limitante !

8. La peur de l’avenir du couple

Si l’un des conjoints change, la peur que l’autre ne l’accepte pas et nous quitte est très présente. Nous avons peur que notre partenaire nous aime moins ou devienne plus jaloux. Il est important de travailler l’idée de la perte de poids avec votre partenaire pour apaiser les peurs de chacun et mincir sans soucis !

9. La peur de ne pas se reconnaître dans son nouveau corps

L’amaigrissement implique un changement de garde de robe et ce changement peut vite éveiller une peur de ne pas se retrouver et ne plus savoir comment s’habiller. Un temps d’adaptation sera nécessaire pour s’approprier ce nouveau corps mais cela peut engendrer une peur d’être mal à l’aise dans ce nouveau corps. D’où l’importance de travailler sur l’aspect psychologique de la perte de poids pour éviter le décalage entre la réalité et la perception de la réalité.

10. La peur de la maladie

Si vous avez connu dans votre entourage des personnes qui ont perdu du poids suite à une grave maladie, la croyance que perdre du poids = danger a pu s’installer inconsciemment. Il fut un temps ou être maigre était mal vu et synonyme de maladie. Aujourd’hui c’est carrément l’inverse mais cette question de la maladie et même de la mort est à prendre en compte dans votre démarche minceur.

11. La peur de perdre le contrôle

La peur d’en vouloir toujours plus, de ne jamais être satisfait de son poids et vouloir en perdre encore et encore peut faire peur ne sachant pas à quel moment cela va s’arrêter. Faites confiance à votre corps, il vous envoie les bons signaux (faim et satiété) pour vous guider !

Vous avez désormais une autre grille de lecture pour comprendre les obstacles à la perte de poids et mettre toutes les chances de votre côté pour retrouver un poids dans lequel vous vous sentez bien.

📔 Source : Lever les obstacles à la perte de poids

Articles recommandés

2 commentaires

  1. Je viens de découvrir vos podcasts et c’est exactement ce qui me manquait à la compréhension de ma constante prise de poids depuis mon adolescence. Je vous remercie du fond du coeur pour votre formidable travail ! Vos explications bienveillantes vont grandement m’aider à initier mon ultime tentative de travail vers un mieux être.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *