Tel

07.55.64.87.03

E-mail

psypnose.fr@gmail.com

Horaires d'ouverture

Mardi & Vendredi : 9h - 20h

En septembre 2021, j’ai été formé au RITMO : un outil de retraitement de l’information traumatique par les mouvements oculaires. Cet outil est basé sur des principes communs à l’EMDR qui elle est plus connue du grand public.

La thérapie EMDR

L’EMDR pour eye movement desensitization and reprocessing a été créé dans les années 1980 par Francine Shapiro, psychologue américaine. Cette technique a été testé sur les vétérans du Vietnam, revenant souvent avec un syndrome de stress post-traumatique. C’est David Servan-Schreiber qui l’importa en France. C’est le 6 août 2013 que l’OMS (organisation mondiale de la santé) reconnaît l’efficacité de la thérapie EMDR notamment pour la prise en charge du stress post-traumatique, du stress aigu et du deuil.

Le RITMO : un mélange d’EMDR et d’hypnose

Lili Ruggieri est la conceptrice de la méthode RITMO. Psychopraticienne intégrative et formée à l’hypnose ericksonienne, elle développe sa propre méthode qui est apparentée à l’EMDR tout en étant reliée à la PNL (programmation neuro-linguistique) et surtout à l’hypnose. C’est avec Lili que j’ai été formé à la méthode RITMO (retraitement de l’information traumatique par les mouvements oculaires), un outil particulièrement adaptée aux praticiens en hypnose.

Le RITMO est un outil de thérapie brève qui va au delà d’une prise en charge traumatique. En effet, le RITMO est une méthode adaptée aux problématiques comme le deuil, les peurs, le manque de confiance en soi, les blocages émotionnels, l’angoisse d’abandon, la dépendance affective et même au développement de nos capacités physiques et mentales.

Il arrive bien souvent que derrière le mot « traumatisme », nous pensons à des évènements comme des violences physiques, agressions, viols, accidents, décès brutal, catastrophe naturelle mais en réalité un traumatisme est bien plus que cela.

Un traumatisme est un évènement violent et inattendu. Le cerveau n’étant pas préparé, il va bloquer et peut créer un état de sidération où nous sommes complètement figé. Le souvenir traumatique est lui aussi bloqué dans notre mémoire avec l’intensité émotionnelle associée.

La thérapie EMDR et RITMO

Ces deux outils ont un protocole similaire :

  • partir d’un évènement traumatique ou une situation problématique : la cible
  • repérer la cognition négative que le sujet a de lui-même en rapport avec cet évènement
  • identifier l’émotion associée
  • choisir une cognition positive que le sujet aimerait avoir à la place de la pensée négative identifiée plus haut

Une fois ces éléments déterminés au préalable, le thérapeute EMDR ou RITMO va installer chez son patient ce qu’on appelle un lieu sûr ou une safe place en hypnose. Il s’agit d’un endroit imaginaire dans lequel le patient se sent bien et en sécurité. C’est une ressource qui nous servira durant la thérapie et que le sujet pourra réutiliser par lui-même à n’importe quel moment.

S’en suit une série de stimulations bilatérales alternées : les fameux mouvements oculaires en EMDR. En RITMO, nous allons également proposer au patient du tapping ou des stimulations sonores. C’est la phase de désensibilisation.

Notre cerveau a une capacité naturelle à traiter les informations, on parle d’auto-guérison grâce à la plasticité cérébrale. Il arrive que lors d’évènement soudain et intense, le souvenir et la charge émotionnelle soient restés comme figés dans le cerveau du sujet ce qui créer un état de stress post-traumatique. Les stimulations bilatérales alternées (SBA) permettent au cerveau de retraiter l’information afin de la « ranger » et de libérer les blocages émotionnels.

Lors de la séance de RITMO, le psychologue accompagne le patient grâce à de l’hypnose en plus des mouvements des yeux ou de toutes autres stimulations. Il faut savoir que le psychologue EMDR induit un état modifié de conscience chez son patient, ce qui est à proprement parlé, de l’hypnose !

La dernière phase du traitement est ce qu’on appelle le retraitement. Il permet au patient de terminer la séance dans un état de calme et au souvenir traumatique de s’alléger des perturbations émotionnelles du départ pour y ajouter des pensées positives.

La meilleure thérapie pour traiter un traumatisme à Bordeaux

Que vous ayez été victime d’un accident de voiture, d’une agression ou que vous ayez perdu un proche de façon brutale, le RITMO est un outil qui peut vous libérer de ce traumatisme. Combiné à l’hypnose, quelques séances seront nécessaires pour aller mieux, voir dans certains cas, une seule !

Je vous accueille dans mon cabinet situé 2 rue brian à Bordeaux, proche de la Victoire le mardi et le vendredi de 9h à 20h.

EMDR Surmonter un traumatisme avec le RITMO

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *